Les billes en terre

Il y a déjà quelques temps que les cours de récréation ne résonnent plus du doux cliquetis des jeux de billes et que les poches des écoliers ne sont plus boursoufflées par les agates et les calots mais plutôt par les tablettes de jeux vidéo. Autres temps, autres mœurs, pourtant, nous avons déniché dans un coin anonyme de la Haute-Vienne, une petite entreprise familiale qui y croit encore et qui est le seul atelier d’Europe à fabriquer encore des billes en terre selon un vieux procédé mis au point en 1876.

Savoir plus Infos
La carte Suggestions

Le seul en France

Les billes de Brousse

Des billes, bien sur qu’il s’en fabrique encore dans des usines chinoises ou taïwanaises et même des belles, de toutes les couleurs,  en verre ou en résine, mais la petite bille traditionnelle en terre qui ne faisait plus rêver nos chères têtes blondes, plus personne n’en voulait et pourtant Noémie qui nous a reçu au fond de son atelier par un froid matin où la neige n’était pas loin, s’est accrochée à son projet et elle est en passe de réussir son challenge.

Un vieux savoir-faire

Noémie est née ici, en Haute-Vienne, sur la petite commune de Saint-Maurice-Les-Brousses où son père a racheté en 2009 le local dans lequel son entreprise est installée. Ce local a toute une histoire puisque le premier atelier de billes en terre fut créé là en 1950 par Mr Barral. Ce monsieur arrivait de la Drôme où sa famille avait déjà une usine de billes en terre depuis 1876; il choisit Saint-Maurice pour venir y implanter sa nouvelle entreprise qui y fonctionna jusqu’en 1980 puis la concurrence chinoise arriva et l’usine Barral ferma ses portes.

Les billes en terre de St-Maurice-les-Brousses - Haute-Vienne

Un ancien musée

Cette fabrique qui fonctionnait  jour et nuit et exportait ses produits dans le monde entier, mit tous ses ouvriers au chômage. Durant une vingtaine d’années, cet ancien atelier devint un musée racontant ce vieux savoir-faire, avant d’être à nouveau acheté par un nouveau repreneur en 1998 et finalement remis en activité par Noémie en 2000.

5 heures de coucourdes

Le procédé de fabrication est resté inchangé depuis la création de l’usine mais chut, c’est un secret ! et les toupies en fonte, véritables pièces de musée appelées coucourdes, dans lesquelles les billes prennent leur forme sont toujours celles de 1950 mais à l’époque, elles étaient entraînées par un moulin à eau et maintenant par un moteur électrique. Le noyau de la bille est constitué par un petit gravier et il faut environ 5h de rotations dans la toupie pour fabriquer une bille parfaite avec tous les autres ingrédients nécessaires à sa composition. Ensuite, la bille est mise à sécher durant une quinzaine de jours, puis polie en machine avant d’être enrobée de trois couches de peinture alimentaire pour la rendre plus attractive que la bille ancienne en terre crue.

Les billes en terre de St-Maurice-les-Brousses - Haute-Vienne

Une entreprise artisanale

Depuis le début de la fabrication, c’est donc 5 opérations qui sont effectuées pour réaliser un bel objet bien rond, bien lisse et bien vernissé, moucheté ou pailleté car Noémie ne manque pas d’idées pour rendre ses créations attrayantes. Elle réalise aussi toutes sortes de billes de calibres différents pour faire des bijoux fantaisie et des billes décoratives mais aussi (c’est sa dernière création) des boules remplies de graines de fleurs, réalisées d’après un procédé biologique à base de terreau et d’argile qui se détruit au contact de l’air et de l’eau afin de libérer les graines et d’ensemencer les jardins et les espaces publics.

Des billes bios ?

Aller vers une fabrication plus Bio pour conquérir de nouveaux marchés, c’est le choix de cette entrepreneuse, mais pour l’heure, son souci serait d’embaucher du personnel car elle n’arrive plus à subvenir à la demande et se sent souvent bien seule et isolée face à son travail fatigant et prenant. Elle aimerait bien s’accorder un jour de plus par semaine pour pouvoir s’occuper de son fils mais les charges pesant sur les petites entreprises lui font peur pour prendre un salarié.

Les billes en Brousse

La commune de Saint-Maurice-les-Brousses est fière d’avoir sur ses terres une activité artisanale unique avec une jeune du pays à sa tête qui se bat pour la faire perdurer, mais les meilleures volontés s’épuisent si elles ne sont pas accompagnées; gageons que Noémie le sera dans son entreprise d’une façon ou d’une autre afin de maintenir ce vieux savoir-faire rare, qui, remit au goût du jour par une créatrice exigeante et entreprenante est en train de prendre un nouveau virage, Noémie, Courage !

Soutenons cette activité

Amis lecteurs si vous voulez allez voir l’atelier de Bille en Brousse, Noémie vous recevra durant ses heures de travail et vous pourrez assister à la fabrication des billes et si vous voulez en acquérir, une petite boutique jouxtant l’atelier vous en montrera toutes sortes, des multicolores, des nacrées, des mates, conditionnées par petits filets ou en vrac… de quoi jouer et retourner en enfance ! 

Coordonnées

Bille en Brousse
3, rue Jean Giraudoux
87800 St-Maurice-les-Brousses
Tél: 05.55.39.02.11
Mail: contact@billebrousse.com
Site: http://www.billebrousse.com

Balades dans les environs

La randonnée de Pageas
Un chemin bucolique parcourant la campagne offrant un moment de sérénité.

La randonnée de Pageas

ESS - L'éco-hameau de Busseix
Un lieu de vie pensé par un collectif cherchant à impacter le moins possible.

Initiatives - L'éco-hameau de Busseix

Producteur de lait à Flavignac
Quand la Normandie et le Limousin mêlent leurs talents pour nous offrir de bons produits.

Producteur laitier à Flavignac

La carte du territoire

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...

Randonnées
Producteurs
Artisans
Adresses
Visites
Initiatives

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Contact

Ecrivez-nous

Les thèmes

Un métier

Participez à une démarche solidaire - Infos

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/08/2020