De Fanjeaux à Arzens - En traversant la Malepère

Pour la troisième étape vous allez relier le village de Fanjeaux à celui d'Arzens, 17 km par les chemins pour traverser le beau territoire de la Malepère.
Comme toujours, le parcours est parfaitement balisé et ne comporte aucune difficultés. Vous partez pour une balade familiale, une aventure tout près de chez vous.
Peut-être avez-vous dormi au monastère de Sainte-Marie de Prouilhe et vous avez donc pris votre petit-déjeuner dans le réfectoire.
Et de suite après vous avez vivement rangé votre fatras, vous quittez les lieux, après avoir salué Sœur Agnès, pour vous lancer sur le nouveau chemin qui s'ouvre à vous.

La carte du parcours

De Fanjeaux à Arzens en traversant la Malepère

En passant par Montréal

Une parenthèse

Sitôt la quiétude du monastère abandonnée, vous allez devoir marcher un peu sur le bord d’une départementale à grande circulation : voitures et poids lourds sont nombreux, ils sont bruyants et ont quelque chose de peu rassurant…
Vous allez, dans le prolongement d'une ferme, emprunter un chemin couvert d'une herbe rase et bordé d’une haie généreuse, en forme de parenthèse, peuplée d’oiseaux sifflotant et virevoltant nerveusement ; le contraste est saisissant.

Chemin de Villeneuve

La voie verte jusqu'à Montréal

Une petite route étroite mène jusqu’au très agréable village de Villeneuve-Lès-Montréal que vous apercevez plus bas.
Vous allez utiliser la voie verte, une ancienne voie ferrée qui reliait Bram à Lavelanet, démantelée et transformée en piste pour cyclistes et piétons, pour vous rendre au village de Montréal.
La collégiale se profile au loin : un bâtiment massif, reconnaissable et visible de toute part tant il est haut perché.
Après avoir dépassé Montréal, vous marchez maintenant sur une route étroite : le prochain village est Arzens.
Le paysage est fantastique : la plaine se déroulant plus bas est barrée au loin par le massif de la Montagne Noire formant un large fond de couleur mauve sombre variable.
Le ciel est tourmenté et de nombreux nuages épais, obligent le soleil, au prix d’efforts multiples et incessants, à jouer de malice pour arriver à glisser quelques rayons ça et là.

Montréal

Le fenouil

Les grandes cultures du Razès laissent, peu à peu, place à la vigne et aux bosquets de chênes verts. Le fenouil est de plus en plus fréquent sur le bord des routes et des chemins.
On ne peut résister, à la bonne saison à arracher de petites grappes de graines encore tendres pour les écraser entre les doigts et propager le parfum puissant d’anis et de réglisse qui, semble-t-il, provoque un effet revigorant et vivifiant.

Fenouil

Le village d'Arzens

Après avoir arpenté les rues d’Arzens, une belle circulade ayant gardé les traces des commerçants et artisans ayant disparu sur les façade de ses maisons, vous pouvez vous rendre au gîte d'étape pour pèlerins situé dans le village pour y passer la nuit.
Mais vous aurez aussi de nombreux lieux possibles pour le bivouac dans les nombreuses vignes des alentours du village d'Arzens.
Un lieu suffisamment calme et en retrait pour ressentir le fameuse impression de « loin de tout ».
Fin de l’étape...

Arzens

De Castelnaudary à Carcassonne

Une randonnée itinérante de 64 km en 4 étapes pour vivre une magnifique sensation de liberté.

Les étapes du voyage à pied entre Castelnaudary et Carcassonne

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Date de dernière mise à jour : 22/06/2022

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire