Les destinations Les bonnes adresses
Les rencontres Les balades

Eleveur de veaux biologiques

C’est à Vigeois, à la ferme de Taussac, dans le département de la Corrèze, que nous sommes partis à la rencontre d’Emmanuel Corbeil, producteur et éleveur de veaux biologiques sous la mère et de poulets fermiers biologiques.
Savoyard d’origine, Emmanuel s’était déjà lancé dans l’agriculture il y a quelques années dans le Massif Central avec un petit élevage de viande bovine et  une production de framboises, activité qu’il a vite trouvé trop contraignante.

Coordonnées

Emmanuel Corbeil
Taussac
19410 Vigeois
Tel/ fax : 05.55.73.09.39 Port.: 06.86.67.01.23
Mail: laetitia_manu@hotmail.fr

Un élevage biologique

Producteur de bovins bio

En 1996, il arrive en Corrèze où il achète une ancienne exploitation bovine sur la commune de Vigeois et s’y installe avec une production de viande de veau puis de poulets fermiers qu’il vend à une coopérative agricole.
Depuis 4 ans, sa ferme est classée en culture et élevage biologiques, cette démarche s’était imposée à lui depuis longtemps car elle était proche de son éthique et puis, la coopérative poussait aussi dans ce sens car la demande était là.

La ferme de Taussac

Céréales cultivées sur l'exploitation

Avec son petit troupeau de vaches limousines qu’il veut petit à petit croiser avec des Montbéliardes afin d’améliorer la qualité de la viande obtenue qui sera alors plus goûteuse et plus persillée, il produit de la viande de veau rosé alimenté uniquement sous la mère jusqu’à l’âge de 10 mois.
Ensuite, les céréales bios de l’exploitation (10 ha cultivés) et le foin des prairies naturelles prennent le relais pour les derniers mois.
Cette alimentation fait toute la différence avec les autres veaux sous la mère nourris la plupart du temps avec du lait reconstitué en poudre, bourré d’huile de palme et qui donne une viande blanche et fade.

Des poulets Bios

Parallèlement à l’élevage bovin, Emmanuel s’occupe de ses poulets bios: des cous nus jaunes qu’il fait grandir et grossir par bandes durant une centaine de jours sur 7 ha de parcours. Ils sont nourris avec les céréales de la ferme, avant que la coopérative agricole se charge de les disperser aux quatre coins de l’hexagone dans différentes enseignes de grandes surfaces. A savoir que sur la même superficie de bâtiment agricole, Emmanuel élève 4000 poulets contre 12000 pour des volailles industrielles: le résultat gustatif n’est pas le même et le bien-être de l’animal non plus.

Paysages de Vigeois

Vente en AMAP

Pour la viande bovine, Emmanuel la vend à un groupement de clients et par l’intermédiaire d’un grossiste. Quelques poulets sont vendus en direct dans le cadre de l’AMAP de Brives et celle du « panier paysan » d’Uzerche qui regroupe 10 autres producteurs tous les jeudis soirs place de l’église à Uzerche.

La vente directe en baisse

Il y a encore un an en arrière, la vente directe était en plein boum mais depuis quelques temps, cela c’est tassé, les achats en AMAPS ne concernent plus que les purs et durs de l’achat en direct et la demande des consommateurs pour les produits bios se retourne vers les grandes surfaces et le Drive. Les livraisons à domicile quant à elles sont très contraignantes (au niveau des horaires et de la disponibilité de la clientèle) et pas très rentables pour les petits producteurs, vu les kms qu’il leur faut parcourir pour amener leurs produits à domicile.

La bataille du bien manger

Il faut qu’en tant que consommateurs nous restions vigilants: nous voulons du bon mais pas trop cher, près de chez nous car nous n’avons pas le temps d’aller nous approvisionner chez les petits producteurs: tout cela se paye et les grands groupes de l’agro-alimentaire l’ont bien compris, veillons à ce qu’ils ne nous remettent pas vite le grappin dessus et trouvons un compromis: un petit peu de notre temps, contre l’achat d’un produit sain à portée de main, ce n’est pas trop en demander et cela fait vivre quelques petits agriculteurs qui peuvent ainsi vendre leurs productions en direct, ce qui fait que tout le monde est gagnant.
Donnons leur le temps de se structurer, eux qui ont tant de mal à payer leurs charges et à s’octroyer un petit salaire et ne les boycottons pas avant d’avoir gagné la bataille du bien-manger et du payer plus léger !

A proximité

Visite de Ségur-le-Château

Encore un beau village: celui-ci est vivant, habité, allons à la rencontre.

Visites - Le village de Ségur-le-Château

Artisan - La cidrerie Janty

Dans un froid matin d'hiver, sans dire un mot, nous admirons le liquide doré dégoulinant du pressoir.

Artisans - La cidrerie Janty

Randonnée à Allassac

Quel beau pays ! Le parcourir à pieds génère de beaux moments riches en émotions.

Randonnées pédestres - Allassac

La carte du territoire

   Randonnées,    Producteurs locaux,    Artisans,    Bonnes adresses,    Visites,    Initiatives.

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Articles connexes

> Les randonnées dans le Limousin
Tous les circuits que nous avons réalisé pour vous faire découvrir le Limousin

> Les producteurs locaux du Limousin
Les bons produits et les belles rencontres dans le Limousin

> Les artisans du Limousin
Artisansat et savoir-faire en Limousin

> Les visites dans le Limousin
Les villages et territoires de le Limousin

> Le guide du Limousin
Le tourisme solidaire dans la région

> Les initiatives en Corrèze
Associations et économie sociale et solidaire en Corrèze

Date de dernière mise à jour : 06/07/2021

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire