Le jardin de Tantugou

A Simorre, dans le sud du Gers, a lieu tous les vendredis soirs sous la halle couverte, un marché semi-nocturne (de 16hà20h) réputé pour la qualité des produits locaux proposés (voir l’article à ce sujet dans la rubrique Le village de Simorre.

Savoir plus Infos
La carte Suggestions

Sauvegarde de variétés anciennes

Initiatives - L jardin de Tantugou

C’est en musardant à travers les étals de ce petit marché du terroir gersois que nous avons lié conversation avec Daniel, un passionné d’horticulture, dont le stand de plantes aromatiques mettait en avant sur un grand panneau un drôle de personnage surnommé « Tantugou ».
Intrigués par cette illustration de lutin énigmatique, nous avons voulu en savoir un peu plus et c’est ainsi que nous avons pris connaissance de L’association du jardin de Tantugou.

Le jardin de Tantugou - Gers

Le protecteur des fermiers

Ce personnage mythologique des Pyrénées passait pour être le protecteur des fermiers, des cultures et du bétail et c’est en cela que l’association commingeoise du jardin de Tantugou, protectrice des semences anciennes par sélection naturelle, l’a pris comme emblème.

Une association de passionnés

Cela fait 6 ans que cette association a été créée par un passionné ayant pris conscience qu’on avait de moins en moins accès à une bonne nourriture et que la diversité des fruits et légumes avait de plus en plus tendance à se perdre.
Elle est aujourd’hui dirigée par une dizaine de bénévoles qui cultivent sur une quinzaine de jardins situés entre 400 et 600m d’altitude, 250 variétés de semences anciennes issues de légumes et de fruits natifs du Piémont Pyrénéen.

Sans hybridation

Ces jardiniers de métier, détenteurs d’un savoir-faire ancestral et préservant la biodiversité connaissent bien le travail de sélection naturelle des semences et travaillent sans hybridation afin de perpétuer les variétés anciennes adaptées au terroir sans risques de croisements. Ils sélectionnent celles qui ont le plus de saveurs, cultivent sans engrais, choisissent le meilleur endroit pour les faire venir et bien sûr respectent les saisons.

Prendre conscience

Depuis 2 ans seulement, l’association créatrice de ce patrimoine semencier du terroir Pyrénéen peut se permettre de le diffuser et de le vendre sur les marchés régionaux ou par son site internet mais seulement et exclusivement à des jardiniers amateurs qui ont encore le droit de se les échanger pour les multiplier car pas assez de gens prennent conscience aujourd’hui de la nécessité d’une telle action.
Un vrai jardinier donne de la semence en échange d’une autre pour que rien ne se perde.

Le catastrophique catalogue officiel

En effet peu de consommateurs sont au courant qu’un maraîcher n’a pas le droit de produire et de vendre des fruits ou légumes provenant d’autres semences que celles inscrites au "Catalogue Officiel" ; c'est-à-dire celles qui sont de variétés modernes sélectionnées pour le conditionnement, la conservation et la productivité, mais n’ayant aucun goût.

Lobbying et enjeux financiers

Le lobbyng des gros semenciers sélectionneurs a la main mise sur le marché mondial des semences et on ne pourra peut-être plus en parler librement si on n’y prend pas garde car les enjeux financiers sont énormes.

Des semences qui tuent

Il faut savoir aussi que ces semences modernes, très demandeuses d’eau, d’engrais et de pesticides pour être productives, ne peuvent pas se reproduire et deviennent stériles au bout de 2 ans, le but étant bien sûr de faire racheter des semences : en Afrique et en Inde combien de petits paysans ont été ainsi précipité dans la misère, la faim et la mort.

Pour les futures générations

Depuis le siècle dernier, on aurait perdu 90% du patrimoine végétal mondial.
Les semences anciennes du fait de leur instabilité peuvent s’adapter à n’importe quel terroir et aux changements climatiques (à condition de les récolter tous les ans et de les remettre sur le terrain pour qu’elles s’acclimatent à nouveau),  contrairement aux variétés modernes inadaptables car trop stables et homogènes.

Le jardin de Tantugou - Gers

Un stock génétique

Il y a très peu d’associations à l’instar du Jardin de Tantugou ou de Kokopelli en Ariège qui font ce genre de travail de diffusion des stocks génétiques détenus encore par certains paysans.
Si demain, il y avait une grosse crise économique, cette réserve génétique de semences de variétés anciennes adaptées aux terroirs pourrait faire redémarrer l’agriculture.

Un trésor à sauvegarder

Daniel est passionné par l’aventure qu’il vit à travers l’association : « Cette banque de semences de variétés anciennes, nous a-t-il dit, est un vrai trésor qu’il faut savoir sauvegarder, sélectionner et partager avec des gens sérieux.
Il faut en parler et inciter plus de personnes à travailler comme nous sur d’autres terroirs car la population agricole s’amenuise d’années en années (1% seulement), il n’y a pas de volonté politique pour conserver notre paysannerie et il n’y a pas d’éducation scolaire dans ce sens ».
Il reste néanmoins très optimiste car il y a pas mal de jeunes concernés, déterminés et motivés comme lui, au sein de l’association, qui vouent tout leur temps à ce travail et qui font des dons de graines aux pays où toutes les semences anciennes ont quasiment disparu.

Le jardin de Tantugou - Gers

Une aide pour démarrer

Ils sont aussi prêts à donner un capital semencier pour permettre à d’autres associations de voir le jour ; ce sont des bénévoles qui ne font pas cela dans le but de gagner de l’argent mais pour diffuser plus largement des semences paysannes traditionnelles.
Le revenu tiré de la vente de leurs graines est réinvestit pour le bien-être du jardinier : achat de matériel, de semences, de séchoirs, de boîtes de stockages pour les semences…
Une initiative solidaire et associative que nous ne pouvions passer sous silence au « Guide du Flâneur » et que nous vous engageons à soutenir par une action participative.

Coordonnées

Association le jardin de tantugou
Site: http://www.tantugou.fr

Balades dans les environs

Les yourtes du bois d'Escoumos
Une belle expérience et pourquoi pas le rêve d'un voyage vers de lointaines destinations.

Bonnes adresses - Les yourtes du bois d'Escoumos

L'abbaye de Boulaur
Une communauté se consacre à l'agriculture et confectionne de beaux produits.

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur

Mirande
Elles sont rares les ville françaises à faire valoir la qualité de vie comme élément essentiel.

Initiatives - Mirande Citta slow

La carte du territoire

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...

Randonnées
Producteurs
Artisans
Adresses
Visites
Initiatives

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Contact

Ecrivez-nous

Participez à une démarche solidaire - Infos

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 04/09/2020