Le Guide du Flâneur Je vais où ? Recherche Mon compte
Les rencontres Les balades Les bonnes adresses

Neuvième étape - D'Arzens à Carcassonne

J’attrape la boite d’allumettes après avoir consciencieusement rangé un petit fagot de brindilles dans le réchaud à bois. Au moment où le soleil levant embrase le ciel je craque l’allumette et enflamme le fagot qui va bientôt chauffer l’eau. C’est en buvant un thé bien chaud que j‘assiste au spectacle, sans cesse renouvelé, de la nuit qui s’efface devant le jour.
Mais arrêtons de rêvasser, Je dois aujourd’hui parcourir la vingtaine de kilomètres qui vont me permettre de rejoindre la ville de Carcassonne, il est temps de plier le bivouac et de prendre le chemin.

La carte Rencontres

Lever de soleil sur Arzens

Les partenaires

Région Occitanie

Biocoop Tourne-Sol

Par Alairac et Villalbe

D'Arzens à Carcassonne

Conversation sur le bord du chemin

Epicerie indépendante ad'Alairac

Entretien avec Marie-Eve qui va nous raconter son épicerie à Alairac

Alairac

Les vignes commencent à se draper des couleurs d’automne, le paysage est délicatement vallonné. Je croise quelques jogger dominicaux.
Le GR 78 est parfaitement balisé, il me mène dans le centre du village d’Alairac en compagnie d’un de ses habitants baladant son chien : un énorme Terre-Neuve bicolore bien placide.
Je rentre dans une épicerie multi-service après 120 km de marche et de nombreux villages traversés. Voilà, enfin, la première épicerie indépendante où je vais m’entretenir avec Marie-Eve Gomel, la propriétaire des lieux.
Je reprends le chemin en me dirigeant vers Lavalette : un village plutôt agréable et animé en ce dimanche.

Alairac

Les baies de cynorhodon

Le chemin zigzague au milieu d’une végétation épaisse qu’un artiste peintre inspiré semble avoir disposé en tenant compte des nuances de vert puis de jaune, on pourrait imaginer qu’il a osé ajouter des touches de grenat et de mauve grâce aux baies de Cynorhodon qu’il éparpille comme l’aurait fait le semeur pour accéder à une harmonieuse esthétique.

Cynorhodon

Bel environnement et villages vides

Un chemin humide et boueux se faufile à travers bois. Je devine maintenant, entre les arbres, l’étang de Villalbe à même temps que le ciel dans lequel sont dessinés de beaux nuages bien gonflés. L’endroit a du charme. Canards, Aigrettes et Cormorans semblent passer du bon temps dans cette étendue d’eau peu profonde et lisse dans laquelle se reflètent des cumulus grisonnants.
J’arrive maintenant au village de Villalbe, il y a quelques bancs, ici ou là, les anciens, embarqués dans de longues discussions, ne sont plus. Je perçois des cris d’enfants, mais ils sont enfermés dans leurs jardins : les rues sont absolument vides. Un constat commun à la majorité des villages en France.

Lac de Lavalette

Une verrue, que dis-je ? Une tique

J’aperçois maintenant l’incroyable cité médiévale de Carcassonne mais elle paraît bien minuscule en comparaison à l’immense zone commerciale, et ses multiples enseignes hideuses que l’on retrouve dans toutes les villes, qui s’impose à ma vue. Un spectacle consternant symbolisant la disparition des savoir-faire, de la qualité, du beau, des artisans, du petit commerce, du plaisir d’acheter.
Comme des verrues, ou plutôt comme des tiques, gonflant sans cesse, ces zones sont solidement accrochées à nos ville, elles racontent notre consommation outrancière.
Me voilà arrivé… Youpiiii fin de l’étape.

GR 78 vers Carcassonne

Le tracé de l'étape

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Contact

Ecrivez-nous

Participez à une démarche solidaire - Infos

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 30/12/2020