Tourisme solidaire en Corrèze (19)

Nous vous proposons d'utiliser le guide du tourisme solidaire du département de la Corrèze pour découvrir les balades, les rencontres et les bonnes adresses qui vont vous permettre d'organiser vos prochaines vacances alternatives.
Bienvenue en Corrèze, bienvenue sur le Guide du Flâneur où nous vous invitons à faire connaissance avec ce département très rural où les initiatives et les producteurs locaux sont nombreux.

Plus d'images

Tourisme solidaire en Corrèze

Entre calcaire et grès rouge

Nous vous proposons ici les particularités de ce département, mais également les randonnées pédestres que nous vous conseillons et les destinations touristiques que nous proposons et ainsi pratiquer le tourisme solidaire afin de participer au soutien de celles et ceux qui sont vraiment importants pour nous tous.
La Corrèze vous garantie que vous allez vivre de beaux moments !

Le département de la Corrèze, au sud du Limousin, compose avec ses voisines: la Haute-Vienne au nord-ouest et la Creuse au nord-est l’une des plus petites régions de France.
Elle est située au centre du pays, adossée à l’Auvergne et prolongement adouci du Massif Central.
Des trois départements, la Corrèze est celui qui bénéficie, au sud de son territoire, du climat le plus doux et le plus ensoleillé, rendant les paysages plus harmonieux  et la lumière plus éclatante qu’ailleurs car, ici, nous sommes déjà aux portes du midi.
Les corniches calcaires des Causses et les terres de grès rouge de Collonges-la-Rouge succèdent aux escarpements cristallins du plateau d’Uzerche et aux ardoisières de Donzenac.

Le Causse

La douceur climatique se prête à la culture fruitière des pommiers, des noyers et de la vigne (avec le vin paillé), sur les terres pauvres du Causse, on cultive la truffe et l'élevage se consacre à la production d’agneaux de bergerie et au gavage des oies.
Le pays de Brive a déjà un pied dans le Quercy et cette petite ville commerçante et vivante fait la part belle au rugby et à la bonne chère.

Producteur de vin paillé à Queyssac -les-Vignes

La Vézère

Au dessus de Brive, la rivière Corrèze creuse une profonde vallée dans les granits menant jusqu’à la ville de Tulle, préfecture du département et ville ouvrière située dans une cuvette et enserrée entre les parois de la vallée où elle s’étire sur plus de 3 km.
Un peu plus haut vers l’ouest, en suivant le cours de la Vézère, la route arrive à Uzerche, petite ville bien tranquille plantée sur une butte qui surplombe une boucle de la rivière.

Le plateau de Millevache

Un peu plus haut vers le nord, on passe assez brusquement à la Montagne où l’altitude atteint les 1000m. Nous sommes en haute Corrèze et la vie y est plus rude et plus dure qu’ailleurs. C’est le château d’eau de la région d’où naissent entre autres: le Cher, la Creuse, la Corrèze et la Vienne ; ici, les vents sont violents et froid, les pluies abondantes et la neige tenace.
Le plateau de Millevaches, réparti sur les trois départements, contrairement aux idées reçues n’est pas consacré aux vertes pâtures des vaches Limousines que vous ne verrez pas ici; l’étymologie du nom viendrait de mille sources. La nature y est sauvage, les étendues pierreuses, les forêts abondantes, les étangs et les tourbières à perte de vue et les sentiers de randonnées traversent de rares et paisibles villages bordés de landes à moutons. La faune aussi y est sauvage: la loutre est devenue l’emblème de ce territoire, les oiseaux nocturnes et les rapaces sont nombreux et les poissons de rivière abondants.

La vallée de la Dordogne

Nous voilà maintenant à l’est du département de la Corréze, traversé à cet endroit par une des plus belles rivière de France: la Dordogne. C’est dans cette partie de la vallée de la Dordogne que l’on trouve le plus grand nombre de barrages hydroélectriques construits entre 1930 et 1950 pour endiguer le cours tumultueux du fleuve et produire de l’énergie électrique.
C’est ainsi que cinq barrages successifs s’étagent entre Bort-les Orgues (au nord-est) et Argentat (au sud) marquant par endroits la frontière avec le Cantal.

Le village de Beaulieu-sur-Dordogne

Un département varié

Partir à la découverte de la Corrèze : c’est traverser des paysages montagneux, c’est musarder dans les labyrinthes des verts bocages, c’est se perdre au fond des forêts de chênes et de châtaigniers pour terminer son périple sur les causses arides.
Vos randonnées pédestres n’en seront que plus variées et plus divertissantes ! le sourire sera souvent au rendez-vous car les Corréziens sont affables et bons vivants et les bonnes tables ne manquant pas dans leur département, ils seront heureux de vous les indiquer.

Que faire en Corrèze ?

Initiatives de développement durable à Ayen en Corrèze

Un village souvent cité en exemple pour son dynamisme et ses démarches en faveur de l'environnement.

Les initiatives du village d'Ayen

Randonnée pédestre à Meyssac en Corrèze

En chemin pour découvrir le territoire des constructions en grès rouge.

La randonnée pédestre à Meyssac

Cidrerie artisanale Janty à Uzerche en Corrèze

Dans un froid matin d'hiver, sans dire un mot, nous admirons le liquide doré dégoulinant du pressoir.

La cidrerie artisanale Janty à Uzerche

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Date de dernière mise à jour : 10/08/2022

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire