L'abbaye de Boulaur

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur - Gers

Au nord du village de Simorre dans le sud du Gers, se trouve celui de Boulaur dominé par l’abbaye Sainte Marie, ancien prieuré de l’Ordre de Fontevrault (Abbaye de Fontevrault dans le Maine-et-Loire) fondé au XIIeS.

Une communauté cistercienne

L’abbaye Sainte-Marie de Boulaur fut plusieurs fois abandonnée au cours des siècles précédant jusqu’à ce qu’elle soit réhabilitée et réoccupée depuis 1949 par une communauté de moniales cisterciennes de l’ordre de Saint Benoît.

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur - Gers

Elles sont actuellement 20 sœurs au sein de cette communauté religieuse, partageant leur temps entre prière et travail selon la règle établie de Saint-Benoît et ayant fait vœu de stabilité et d’ancrage dans ce lieu chargé d’histoire.

Nous nous sommes entretenus de leurs tâches journalières avec l’une d’entre elles, sœur Marine, chargée de la communication, de la boutique et des repas au sein de la communauté ; son dynamisme et sa joie de vivre nous ont émerveillés.

7 ans de réflexion

Sœur Marine, historienne de formation, est rentrée à l’Abbaye de Boulaur en 1998, après 7 ans de réflexion comme l’exige la règle et c’est en connaissance de cause qu’elle a choisit de s’établir ici dans ce lieu religieux gersois où tout lui correspondait et où elle savait que c’était là qu’elle voulait dorénavant vivre.

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur - Gers

Si j’ai fais le choix de venir vivre dans cette abbaye et sous cet ordre monastique de Saint-Benoît, nous a-t-elle dit, c’était la réponse à un appel : ici, tout me plaisait, la possibilité de vivre du travail de mes mains, la fraternité de cette communauté de moniales, le lieu, les bâtiments, la façon dont sont chantés les offices et l’équilibre dont sont rythmées les journées entre temps de prières et de travail.

Une exploitation agricole

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur - Gers

Ici, les journées commencent à 5h du matin avec les premiers offices chantés en grégorien, il y en aura 7 en tout, qui vont permettre de rythmer la journée et qui sont accessibles au public à toutes heures.

Mais, entre ces 7 offices religieux, il y a aussi tout le travail inhérent à une exploitation agricole de 30 ha qui permet de faire vivre toute cette communauté de 2O moniales dont chacune s’occupe d’une tâche bien précise et pour tout ce travail, elles ne sont pas trop de 20 car les journées sont longues jusqu’à 22h du soir. Trois d’entre elles seulement sont déclarées exploitantes agricoles et cotisent à la MSA, quant aux autres, elles dépendent d’une mutuelle religieuse.

Transformation et vente directe

Pour pouvoir vivre de leur petite exploitation, il a fallu qu’elles se lancent dans un vrai challenge en valorisant leurs productions par la transformation.
C’est ainsi que le lait récolté de leurs 10 vaches jerseyses est intégralement transformé en fromages, la viande des veaux et des cochons transformée en pâtés, les fruits du verger en délicieuses confitures et les légumes du potager servent à les nourrir ainsi que les clients qu’elles reçoivent tout le long de l’année dans leur hôtellerie monastique dont l’accueil est simple et familial.

Tous leurs produits sont reconnus par le label « Excellence Gers » et « Bienvenue à la ferme » et sont cultivés en agriculture raisonnée.

 Le plus gros du travail s’effectue l’été avec toute la transformation des fruits et légumes mais surtout l’accueil hôtelier et de mi-juin à fin septembre, l’activité est intense.

La boutique de l'abbaye

La commercialisation s’effectue sur place dans la jolie boutique de l’abbaye qui propose aussi outre le fromage, les pâtés et les confitures, d’autres produits provenant d’autres communautés monastiques cisterciennes, comme celle de l’abbaye de Rieunette dans l’Aude qui leur fournit des huiles essentielles.

Producteurs locaux - L'abbaye de Boulaur - Gers

L'hôtellerie

Le bouche à oreille leur fait venir beaucoup d’acheteurs mais c’est surtout avec les clients de l’hôtellerie (clientèle familiale et de groupes, jusqu’à 70 personnes) qu’elles font le plus de chiffre d’affaire car c’est le seul monastère du Gers.

Si la vente de tous ces produits suffisent aux besoins de la communauté, ils ne sont pas suffisants pour l’entretien des grands bâtiments (1ha de toitures) et les sœurs de Boulaur doivent faire appel à la générosité de donateurs pour les travaux de rénovation de l’abbaye, même si elles sont un peu aidées par l’état.

Contact avec l'extérieur

L’abbaye est ouverte tous les jours au public et deux visites guidées gratuites sont organisées à 11h et à 16h sauf le mardi.
Pour cette communauté de moniales, le contact avec l’extérieur est important et essentiel à leur maintien et même si elles se débrouillent pour savoir tout faire par elles-mêmes, il y a des fois ou une aide extérieure est bien venue ; mais pour cela, nous a dit sœur Marine, nous pouvons compter sur le soutien et l’entraide des habitants du village de Boulaur.

Calme et chants grégoriens

Nous l’avons alors laissé partir vers le prochain office dont elle venait d’entendre l’appel et nous sommes allés nous recueillir en nous imprégnant du calme des lieux et de l’apaisement apporté par la psalmodie du chant grégorien.

Infos

Coordonnées

Abbaye de Boulaur
32450 Boulaur
Tél: 05.62.65.40.07
Site: http://www.boulaur.org

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/01/2017