Le guide du Gers

Le département du Gers est situé actuellement dans la région Midi-Pyrénées, mais ses limites correspondent à peu près à celles de l’Armagnac historique, c'est-à-dire au cœur de la Gascogne, qui incluait au Moyen Âge une grande partie des Landes, des Hautes-Pyrénées et un peu de la Haute-Garonne.... Lire la suite...

A voir, à faire

Pacherenc vic bilh
gers
Le Pacherenc du Vic Bilh

Au sud-est du département du Gers un terroir viticole adossé au piémont pyrénéen partage ses vignobles du Madiran et du Pacherenc entre trois départements.

Tourisme bassoues 1
gers
Le village de Bassoues

Au sud-est du Gers, une belle route en crête traverse les coteaux de l’Astarac pour vous conduire au village de Bassoues en vous révélant un beau panorama.

Economie solidaire mirande
gers
Mirande Cittaslow

Mirande c'est donnée les moyens de l'obtenir ce label d'exception Cittaslow décernée aux communes (7 en France) qui ont instauré un certain art de vivre.

Producteurs abbaye boulaur
gers
L'abbaye de Boulaur

Un lieu où l'on fait une pause en goutant de bons produits et en assistant à des office chantés en grégoriens. L'abbaye de Boulaur est une vraie parenthèse.

Tourisme simorre 1
gers
Le village de Simorre

Là nous sommes à Simorre dans le Gers et nous allons sortir des grands axes touristiques de ce département pour découvrir un beau village super dynamique.

Initiatives jardin tantugou
gers
Le jardin de Tantugou

Association qui fait un travail important, le jardin de Tantugou propose des variétés anciennes de légumes et aide à résister face au catalogue officiel.

Un département en rondeur

Son nom, il le doit à la rivière qui le traverse et qui prend sa source sur le plateau de Lannemezan.
C’est un pays verdoyant à la lumière changeante, tout en rondeurs collinaires avec des routes en crêtes offrant de magnifiques panoramas sur les deux versants.

Une terre agricole

Le Gers

Dans le Gers, chaque ferme a sa colline et chaque colline a sa ferme.
C’est le plus agricole des départements français avec 50% de la population active qui travaille la terre.

L’agriculture y est diversifiée, pas mal de champs de maïs et aussi de la vigne, des fruits et des légumes.
L’élevage des poulets fermiers, du porc Gascon, des oies et des canards pour la fabrication du foie gras est devenu une tradition et les foires et les marchés au gras ont une place importante tout comme l’art de la gastronomie qui découle naturellement de la variété et de la qualité des produits locaux.

Et la viticulture

Côté vignobles, le département en est bien fourni et mise plus sur la qualité que la quantité. Ses cépages implantés essentiellement dans la partie ouest du département donnent des petits vins de pays originaux comme le tariquet et le saint-mont et un AOC bien connu : le madiran.

La viticulture dans le Gers

Quant à l’Armagnac, sa réputation n’est plus à faire.

La Gascogne

De tous les Gascons connus, d’Artagnan, immortalisé par Alexandre Dumas dans les « Trois Mousquetaires » reste le plus célèbre des cadets de Gascogne parti de son terroir natal pour tenter l’aventure à la cour du roi de France (Louis XIII).

On ne peut pas visiter le Gers sans voir « les bastides », ses anciennes « sauvetés » créées par les moines sous la seule protection de la Croix et qui assuraient droit d’asile, enclos à bâtir et un bout de terrain à tout nouveau venu  qui recevait ainsi le statut d’homme libre: une sorte de colonisation agricole.

Ces bastides souvent fortifiées étaient bâties sur un plan géométrique, les rues se croisant à angles droits avec au centre une place entourée par des maisons à galeries couvertes et une halle centrale en bois  où avait lieu un marché hebdomadaire.

 Cela fait 700 ans qu’elles sont toujours là, implantées dans toute la Gascogne et que les gens vivent toujours dans ce même décor de plus en plus recherché.

Les villages fortifiés

Le village fortifié de Simorre

Mais le Gers, c’est aussi une pépinière de « castelnaux », ces villages fortifiés dominés par le château seigneurial, qui furent érigés sur les crêtes des collines  pour se protéger des guerres franco-anglaises sévissant dans toute la Gascogne.

La douceur de vivre

Entre toutes les bastides à visiter, les petits marchés regorgeant de bons produits locaux à découvrir, les sentiers de randonnées pédestres à sillonner  dans une nature préservée.

Randonnée dans le Gers

Vous l’aurez compris, vous ne pourrez pas vous ennuyer dans le Gers et encore moins y mourir de faim car ce département est une véritable ode à la douceur de vivre, au « bien-manger » et à la convivialité.

Le bonheur est ici !

Vous vous y sentirez vite comme chez vous et le bien-être s’installant, vous direz vous aussi : « le bonheur est peut-être dans le Gers ! ».

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/01/2017