Océane alimentaire à Saint-Guénolé

C’est par une fin de matinée dominicale que nous sommes arrivés au port de Saint-Guénolé, deuxième port de pêche bigouden après celui du Guilvinec.
L’endroit était désert et nous en avons profité pour faire une série de photos sur les filets de pêche et les mouettes et goélands faisant la sieste.
Nous avons ensuite poursuivi la découverte de cette belle côte rocheuse du sud Finistère en nous dirigeant vers Penmarc’h, son phare et son musée du sauvetage en mer, puis par le petit port de Kérity qui ne sert plus qu’à abriter des navires de plaisance.

Voir la carte Infos

 

Océane Alimentaire

Une conserverie artisanale biologique

Nous avons alors rebroussé chemin pour revenir à Saint-Guénolé et y rencontrer le dirigeant d’une petite conserverie biologique de poissons locaux.
Cette usine, vous ne pourrez pas la manquer en traversant Saint-Guénolé car elle se trouve face au port et occupe un grand bâtiment historique construit en 1880 par le conserveur nantais Charles Cassegrain; (cela doit vous parler !).

Le nom de l’entreprise écrit en rouge sur fond jaune « Océane alimentaire » se détache d’ailleurs fort bien sur les vieux murs en pierre ; elle était ouverte au public en ce dimanche après-midi et son responsable a bien voulu nous recevoir sans rendez-vous.

Originaires de Bretagne

Voilà 15 ans que cette petite société a vu le jour sous l’impulsion d’un couple originaire de Quimper, tous deux anciens cadres dans deux grosses entreprises. Obligés par la force des choses de quitter leurs emplois respectifs et ne voulant pas s’éloigner en bons bretons de leur région de Bretagne, ils décident alors de monter leur propre entreprise pour vivre, travailler et décider localement.

Il a fallu convaincre

Le travail du poisson ne leur était pas inconnu et c’est tout naturellement que l’idée de créer une conserverie de poissons leur vint à l’esprit. Cela ne se fit pas sans mal et de nombreuses embûches se dressèrent devant eux : le rejet des autochtones, la difficulté à convaincre les banques de monter une conserverie à Saint-Guénolé alors que toutes les anciennes avaient disparu et les aides financières  bloquées à cause des rivalités politiques. Néanmoins, ils sont arrivés à surmonter tous ces aléas et à s’installer dans les lieux de l’ancienne conserverie Cassegrain.

Pêcheurs et producteurs locaux

Il faut savoir qu’avant leur projet, la bourgade était désertique après avoir été prospère durant de nombreuses années grâce à la pêche à la sardine, très répandue dans la baie d’Audierne à cause de la richesse en plancton de ses fonds marins (les sardines en raffolent). Une douzaine de conserveries-usines furent donc construites à Saint-Guénolé (Saupiquet, Cassegrain…) attirant des populations rurales et employant presque toutes de 200 à 300 personnes de 1875 à 1882 ; c’est aussi à cette époque que le port se construisit petit à petit en gagnant sur l’ancienne plage. Ces usines prospérèrent toutes mais disparurent toutes aussi.
C’est donc sur les ruines d’une activité disparue tout en étant prospère qu’Océane Alimentaire s’est implantée et a relancé un ancien savoir-faire artisanal qui était encore dans toutes les mémoires.

Océane Alimentaire à Saint-Guénolé - Finistère

Dynamisme local

La petite entreprise a démarré avec tout d’abord 2 personnes qui sont vite devenues 4 puis 15 actuellement et 45 salariés en période estivale car la société a fait des petits et en plus de la conserverie, une crêperie et un restaurant biologiques ont vu le jour à Saint-Guénolé.
Le site de fabrication et le magasin d’usine ouvert au public sont réunis au même endroit et proposent à la visite une exposition permanente consacrée aux travailleurs des anciennes conserveries de poissons.
« Océane Alimentaire » possède une éthique bien à elle, celle de travailler des produits frais du terroir : sardines, thon, maquereau et algues du nord Finistère proviennent des côtes de Bretagne.

Le poisson de la criée

Les poissons sont tous achetés à la criée de Saint-Guénolé en privilégiant le relationnel avec les marins-pêcheurs locaux. L’entreprise a fait le choix de vendre sa production en direct dans 250 magasins bios en France, sans passer par les centrales d’achats et en expliquant à sa clientèle que la conserverie est tributaire des arrivages de poissons et qu’elle ne peut donc pas livrer les mêmes produits tout le long de l’année.

Océane Alimentaire à Saint-Guénolé - Finistère

Bocaux en verre et produits bios

En faisant le choix de cette transparence, l’entreprise établie ainsi un contrat de confiance avec ses consommateurs et les magasins bios qui acceptent et comprennent la situation, ce qui est loin d’être le cas des supermarchés qui privilégient la surproduction, la provenance aléatoire toute l’année et le massacre des fonds marins.
Les conserves de poissons : une vingtaine de produits en tout (sardines, maquereaux et thon) sont présentées uniquement en verrines et tous les ingrédients rajoutés à la matière première sont biologiques et choisis avec soins.

Une petite entreprise

Cette entreprise familiale (leurs trois enfants travaillent avec eux) s’attache à privilégier l’esprit d’entreprise au sein même de sa famille mais aussi avec ses autres salariés auxquels elle laisse les coudées franches pour avancer: ils gèrent leur journée de travail ensemble, ils discutent des nouveaux produits, prennent les décisions en commun, tout le monde touche à tout… Ce petit collectif encadré est ainsi plus soudé, moins lassé de faire des taches répétitives et prend plus de plaisir à travailler.

Océane Alimentaire à Saint-Guénolé - Finistère

Un développement local

Le but d’Océane Alimentaire au bout de quinze années d’activités, c’est de se développer localement en travaillant de plus en plus avec les producteurs locaux, de consolider et développer le tourisme grâce à un lieu convivial et gourmand avec le restaurant et la crêperie tout en gardant l’état d’esprit du départ : voir « petit et local » et surtout vivre, travailler et décider au pays.

Conserver le savoir-faire

L’objectif de ce couple de Quimpérois c’est aussi de pouvoir transmettre un jour leur entreprise à leurs enfants pour faire perdurer ce savoir-faire de la conserverie artisanale de poissons ; même si travailler ensemble n’est pas facile tous les jours, cela reste cependant une force.

Distribués en magasins bios

Ils sont satisfaits de la tournure qu’a pris leur projet initial : ils existent au niveau de la bio au plan national tout en étant fiers de n’appartenir à aucun organisme de référencement, préférant traiter en direct avec les magasins bios locaux qui réclament et revendiquent leur marque, ce qui est un gage de qualité et de travail bien fait.

Océane Alimentaire à Saint-Guénolé - Finistère

Le port du Guilvinec

Pour conclure la journée et mieux comprendre ce terroir, nous sommes descendus vers Le Guilvinec, premier port de pêche en pays bigouden et quatrième au rang des ports de pêche français. Les bateaux rentraient au port, le ventre chargé, pour la plupart d’entre eux d’une cargaison de langoustines qui était débarquée sur le quai avant d’être mise en vente à la criée du soir, un véritable spectacle, mais pour combien de temps encore ?
Au-dessus de ce tumulte, la ronde incessante et criarde des mouettes se découpait sur les derniers feux du couchant.

Coordonnées

Océane Alimentaire
Port de Saint-Guénolé
29760 Penmarc'h
Tél: 02 98 58 43 04
Site: http://www.oceane-alimentaire.com

La carte de la zone

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...

Randonnées
Producteurs
Artisans
Adresses
Tourisme
Solidaire

Contact

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

Les thèmes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/01/2020