L'université de la crêpe

Après avoir passé la nuit dans notre véhicule, à côté du plus vieux calvaire de la Bretagne : celui qui orne la petite chapelle de Tronoën au cœur du pays bigouden, nous voici repartis vers le village de Saint-Jean-Trolimon qui, décidemment ne manque pas d’attraits et d’animations.
Nous avions déjà fait connaissance avec sa Maison des Jeux bretons et sa boutique d’artisanat d’art La Corne à Muse, voilà qu’aujourd’hui, nous allions découvrir son Université de la crêpe.

Voir la carte Infos

 

L'université de la crêpe

Un savoir-faire à perpétuer

Les crêpes et galettes sont une institution, ici en Bretagne, et plus particulièrement en Finistère et dans le pays bigouden, mais nous ne pensions pas au point de les voir enseigner en Université, avec un diplôme à la clé.

L'Universite de la crêpe à Saint-Jean-Trolimon

Du temps des croisades

Cette histoire d’amour entre la Bretagne et ses crêpes date du temps des croisades, lorsque le sarrasin, ce blé noir (qui n’est pas une céréale) ramené dans les bagages des croisés se mit à prospérer sur les terres pauvres du sud finistérien ; on s’en servait alors pour faire la galette, sorte de bouillie étalée et séchée qui servait de nourriture de base dans les campagnes du XVIeS au XIXeS.
C’était donc le repas des pauvres qui s’améliora au fil des ans en y rajoutant une garniture (œuf, jambon, andouille..) et en faisant cuire ce mélange de farine, d’eau et de sel (la recette n’a pas changé) dans une grande poêle plate en fonte appelée "Pillig ou bilig" selon les régions.

L'Universite de la crêpe à Saint-Jean-Trolimon

Salée ou sucrée

La crêpe quant à elle, est faite avec de la farine de froment, contrairement à sa comparse, elle se mange sucrée et non salée et, ici, en Bretagne avec du beurre salé, auquel on adjoint toutes sortes de fantaisies gustatives : confitures, chocolat, caramel fondu ensuite, c’est une question d’épaisseur : certains les préférant consistantes comme en haute Bretagne ou bien très fines comme en basse Bretagne, les fameuses crêpes dentelles de la  région de Pont-l’Abbé ; quoiqu’il en soit, salées ou sucrées, elles se dégustent toujours accompagnées d’un bon petit cidre de terroir ou bien dans certaines régions de lait Ribot (lait fermenté acidulé).

L'Universite de la crêpe à Saint-Jean-Trolimon

Le symbole de la Bretagne

C’est dans une ambiance chaleureuse, conviviale et décontractée tout en étant malgré tout empreinte de sérieux, qu’Eliane, l’une des crêpières en chef de cette université atypique de la crêpe nous a initié à ce savoir-faire traditionnel breton.
Ce jour là, par chance, nous avons pu assister à un des stages de formation qui ont lieu du mois d’octobre au mois d’avril.

Les bénévoles de l'association

Les bénévoles-formateurs de l’association sont des anciens qui organisent depuis des années les  fêtes estivales de la crêpe bretonne. Ayant peur que cette tradition et ce savoir se perdent, ils ont décidé de l’enseigner aux jeunes de la commune afin qu’ils puissent ainsi prendre leur relève.

Ils viennent du monde entier

C’est alors qu’ils furent victimes de leur bonne idée puisque c’est du fin fond de toute la Bretagne mais aussi de la France et maintenant de l’étranger que les gens se bousculent pour venir goûter à leur enseignement et part là même à leurs crêpes qui sont fabriquées dans la plus pure tradition bigoudène.

L'Universite de la crêpe à Saint-Jean-Trolimon

Des stages formateurs

On veut importer la recette en Nouvelle-Zélande, au Brésil et un peu partout en France soit pour sa consommation personnelle, soit pour en faire son métier et bien des crêperies ayant pignon sur rue ont acquis leurs recettes à l’Université de la Crêpe de Saint-Jean-Trolimon.
Aujourd’hui, ils étaient 4 formateurs pour 10 élèves, c’est vous dire s’ils sont surveillés de près !
Pas de droit à l’erreur, chaque crêpe ratée est une crêpe mangée.

Une formation intensive

Il faut qu’en quatre jours, à raison de deux heures par jour vous déteniez le secret de la crêpe sucrée ou bien de la galette salée, sans oublier celui du kouign : une recette de bord de mer à base de pâte à crêpes levée qui ressemble aux blinis et qui se mange sucrée.

Le maniement des outils

Au bout de ces 4 jours de formation intense, vous saurez manier avec dextérité la "Rozell" (raclette en bois) pour étaler la pâte sur le "Bilig" dont vous maîtriserez la chaleur, avant de retourner la galette avec votre "Spanell" (spatule en bois).

Le diplôme

Forts de tout cet enseignement, vous repartirez avec un diplôme certifié par l’Université de la crêpe, un livret de recettes crêpières et une bonne douzaine de vos crêpes et galettes à faire déguster à vos proches en attendant leurs félicitations.
Un grand merci à toute l’équipe de l’Université de la Crêpe qui nous a accueilli avec beaucoup de gentillesse, longue vie à leur savoir-faire et à leur tradition pour le plaisir des grands et des petits !

Coordonnées

L'université de la crêpe
Eliane Le Borgne
place de la république
29120 Saint-Jean-Trolimon
Tél: 02 98 82 09 28

La carte de la zone

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...

Randonnées
Producteurs
Artisans
Adresses
Tourisme
Solidaire

Contact

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/01/2020