Bacyrouge et tricovert

Dans la ville de Douarnenez, à deux pas des quais du port-Rhu, sur la place de l’Enfer, nous avons dégotté un peu par hasard la vitrine de l’incroyable boutique Bacyrouge et Tricovert.
Ce magasin, un peu en retrait, comme s’il voulait se faire oublier, vous pousse à rentrer par curiosité où vous repousse vers l’extérieur pour l’observer à nouveau, prendre du recul et s’apercevoir que l’on ne rêve pas ; quoiqu’il en soit, une boutique qui ne vous laisse pas indifférent !

La suite La carte Infos

 

Bonne adresse - Bacyrouge et tricovert

Une boutique insolite

Ses propriétaires auraient pu la baptiser « La caverne d’Ali-baba » ou « l’Antre d’Aladin » mais cela aurait été trop facile, tandis que Bacyrouge pour (BAbord, CYlindre, ROUGE) et Tricovert pour (TRIbord, COnique, VERT) qui sont des balises de navigation, il n’y a pas à dire, çà interpelle !

Un lieu hors du temps

Vu l’échoppe, nous ne pouvions que nous attendre à découvrir des vendeurs hors du commun et peut-être aussi un peu hors du temps. Nous les avons surpris au fond de leur délicieux capharnaüm, au sens noble du terme, mais il y avait malgré tout, nous semblait-il, une certaine unité dans le désordre de tous ces objets qui paraissaient hétéroclites au premier abord.

Après une quincaillerie

Ce couple de commerçants nés en Bretagne à Douarnenez, après avoir tenu durant quelques années une quincaillerie en centre ville a dû abandonner ce commerce pour cause de concurrence déloyale des grandes surfaces. Ils ne se sont pas résignés pour autant et ont ouvert il y a maintenant 22 ans ce bazar de bric à brac sur les ruines d’une ancienne brasserie.

Bonne adresse - Bacyrouge et tricovert

Une brocante-musée

Leur boutique, ils l’ont voulu insolite, se sont eux-mêmes qui le disent car ils avaient à cœur de créer un univers particulier qui n’appartient qu’à eux et d’y vendre des objets qui avant toute chose leur plaisaient.
Cette brocante-musée qu’ils ouvrent pratiquement tous les jours de la semaine et dans laquelle ils passent le plus clair de leur temps, dimanches compris, leur correspond fort bien.
Pour planter le décor, ils ont récupéré les comptoirs de l’ancienne quincaillerie sur lesquels ils présentent pêle-mêle toutes sortes d’objets faits de bric et de broc : des oiseaux marins, des chats, des fruits fabriqués avec de la poudre de granit, des maquettes de voiliers, des vieux jouets en bois, de la vaisselle, des cabas, de la carterie....

Tout n'est pas à vendre

Les tiroirs de l’ancienne graineterie débordent de boîtes, de tissu, de petits objets de marine en laiton ; mais halte là !ici on ne vend pas les pièces de collection qui servent uniquement de décoration en toile de fond. N’espérez pas acquérir les cabans et les cirés jaunes des vieux loups de mer, ni les pipes d’écume, non plus, les bouées et les épuisettes en coton pendues au plafond !

Une bonne adresse - Bacyrouge et tricovert

Des commerçants sympas

Tant et si bien que le client ne sait plus ce qu’il peut acheter et ce qu’il peut simplement regarder pour le plaisir des yeux.
Le gros problème de nos deux sympathiques commerçants, il est bien là ! ils ne savent pas se séparer de leurs objets fétiches, de peur de dénaturer peut-être, l’ambiance du lieu.
Ils sont avant tout récupérateurs et leur boutique ressemble plus à un musée qu’à un commerce ce que leur fait souvent remarquer leur clientèle qui ne se prive pas d’ailleurs de leur offrir quelques bricoles rares glanées au fond de quelques greniers afin d'étoffer leur stock.

Ils sélectionnent les objets d’après leurs coups de cœur, des bibelots plus ou moins utiles, mais que l’on ne trouve pas partout, encore  faut-il surtout que ces derniers s’intègrent à leur décor.

Une passion

Amasser, regarder et rêver, c’est bien joli mais il faut aussi vendre de temps en temps pour pouvoir poursuivre son activité, heureusement pour eux, ils ne sont pas mercantiles et leur plaisir désintéressé suffit à leur apporter suffisamment de bonheur pour continuer à vivre dans l’univers qu’ils se sont choisis.
Souhaitons leur simplement de pouvoir vivre le plus longtemps possible de ce qui les passionne.

Au bout de 22 ans !

Amis de Douarnenez, vous qui ne connaissez pas encore au bout de 22 ans d’existence (il parait que c’est vrai !) la présence à deux pas de chez vous de la boutique « Bacyrouge et Tricovert » précipitez vous sur cette bonne adresse avant que les touristes la découvrent avant vous et vous raflent tout !

Coordonnées

Bacyrouge et tricovert
36, rue du Port-Rhu
29100 Douarnenez
Tél.: 02.98.92.42.80
mail: bacyrougeettricovert@orange.fr

Dans les environs

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...
 Les randonnées pédestres  -  Les producteurs locaux  -  Les artisans  -  Les bonnes adresses  -  Les visites et le tourisme  L'économie sociale et solidaire 

Les thèmes

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 01/12/2019