Développement durable à Ayen

Nous sommes ici sur un petit terroir appelé: « l’Yssandonnais » fait de petites collines aux douces ondulations d’où émergent quelques buttes calcaires sur lesquelles sont perchés d’adorables petits villages tel celui d’Ayen à 337m, point culminant de cette micro région et celui de Saint-Robert, lui faisant face.
En dessous d’Ayen, le Puy d’Yssandon domine toute la région à laquelle il a donné son nom. De son sommet, vous aurez un aperçu du paysage verdoyant, collinaire et vallonné de ce petit terroir de Corrèze.

La suite La carte Infos

 

Economie sociale et solidaire - Ayen - Corrèze

Face à Saint-Robert

Saint-robert est classé comme l’un des plus beaux villages de France et la Corrèze a elle seule en possède 5 (sur les 6 répertoriés dans tout le Limousin). De ce lieu émane indéniablement un charme fou.
Enraciné aux quatre vents sur son piton rocheux, les yeux vers la Corrèze, ce village se mérite, surtout si vous l’abordez par en bas comme ce fut notre cas lors de notre randonnée entre Ayen et St-Robert. Mais la beauté intemporelle de ses venelles médiévales, de ses vieilles maisons aux toitures d’ardoises, de ses porches moussus et de ses minuscules jardins vous récompensera de votre effort.

Economie sociale et solidaire - Ayen - Corrèze

Des ruelles en pente

Son voisin, Ayen, étire, sur la colline d’en face, sa longue rue principale bordée de maisons de calcaire blanc d’où part un dédale de ruelles en pente se muant en escaliers pour monter à l’assaut des dernières bâtisses accolées aux pans de la falaise. De là part une petite route à travers vignes menant à une table d’orientation.
Ce village est composé de deux parties et un bijou de petit hameau: « Ayen-Bas » se trouve situé en contrebas du premier et vaut vraiment le détour.

L’importance de son histoire se lit dans l’architecture de ses maisons nobles, de ses fermes et de son château médiéval aux deux tours massives. Un vrai coup de coeur pour ce petit bout de hameau profondément caché et comme oublié de ce terroir Corrézien.

Economie sociale et solidaire - Ayen - Corrèze

Un tourisme pensé

Depuis quelques années, Ayen, devenue commune référence en France, joue la carte du tourisme et la petite localité grâce à tout un tissu associatif propose diverses animations conviviales et culturelles tout le long de l’année, faisant de ce bourg un lieu dynamique, accueillant et vivant.

Art et naturisme

Il propose le centre artisanal et artistique de la Boissière regroupant 80 artisans d’art (peintres, potiers, tisserands...), un club de randonnée, nombreuses fêtes (de l’arbre, du pain, de la noix…) ainsi qu’un grand nombre d’hébergements: camping naturiste, village de vacances de 350 lits; le mieux noté de France pour la qualité de ses prestations et attirant un tourisme sensibilisé par les démarches environnementales de la commune et par les activités proposées (marchés hebdomadaires de 22 producteurs locaux durant tout l’été); préservation du patrimoine naturel, observatoire des espaces naturels et office du tourisme.

Une vraie vie locale

Ayen défend aussi  sa vie locale à travers l’implantation et le maintient de divers commerces de  proximité, d’artisans, d’un centre médical, d’une cantine scolaire faisant travailler les commerçants du village (groupe scolaire de 200 élèves), d’une halte-garderie et de nombreux équipements sportifs dont un dojo.

L'agriculture

L’activité agricole est assez bien représentée avec 14 exploitations sur la commune, mais une seule pratique l'agriculture et la culture biologique, dans le maraîchage (a bon entendeur salut !), producteurs de noix et éleveurs de veaux sous la mère étant les plus nombreux. Les services publics sont aussi omniprésents sur la commune: famille, emploi, jeunesse, bibliothèque et résidence intergénérationnelle.

Des initiatives

Depuis peu, un collectif associatif ayant pour mission de fédérer les habitants à travers des initiatives de développement durable sur le territoire, a vu le jour; c’est ainsi que des petits films retraçant la vie du village et des hameaux alentour se sont montés: "Ayen au fil du temps", "mémoire d’ouvriers", "jours de fêtes"… Un livre a été publié racontant l’épopée du « tacot », petit tortillard serpentant la campagne il y a quelques années en arrière.

Une éco-responsabilité collective

Le village est aussi labellisé « village fleuri naturel » grâce à sa flore naturelle diversifiée: valérianes, orchidées, roses trémières et zéro phyto sur le territoire. Une commune pilote dont les habitants s’impliquent donc dans une éco-responsabilité collective. Un jeune sur deux reste sur le territoire car la région du Limousin est pourvoyeuse d’activités et connaît peu le chômage.

Vaincre la désertification

Monsieur Jérôme Perdrix, ancien agriculteur, travaillant maintenant sur Brive et adjoint à la mairie d’Ayen a bien voulu nous accorder un peu de son temps et nous parler de toutes ces initiatives, que nous voulons vous faire partager, amis-lecteurs, afin que vous sachiez qu’il y a en France des petites communes rurales qui se battent pour faire vivre leur territoire et vaincre la désertification.
"Pour cela, nous nous démenons pour mettre en place des idées novatrices et les faire partager à nos concitoyens; ce n’est pas toujours facile car le repli sur soi, l’individualisme et l’inertie demandent beaucoup d’énergie a être combattus" nous explique Jérome.

On y vit bien

Le terrain reste fragile et il faut penser à la relève car même les meilleures volontés s’épuisent si il n’y a pas de sang nouveau pour faire avancer ces démarches citoyennes.
Nous souhaitons à Ayen d’avoir toujours et encore des gens de bonne volonté désireux de faire bouger les choses dans une vision de la vie locale tournée vers l’avenir, sans renier les racines du passé.

« A Ayen, on y vient, on y revient parce qu’ on y vit bien ! » telle est la devise du village.

Coordonées

Tourisme à Ayen
17, place Louis Mareuse
19310 Ayen
Tel : 05.55.25.16.67
Mail: tourisme@ayen.fr

Dans les environs

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...
 Les randonnées pédestres  -  Les producteurs locaux  -  Les artisans  -  Les bonnes adresses  -  Les visites et le tourisme  L'économie sociale et solidaire 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 05/12/2019