Le guide de la Charente

Ce qui frappe le plus dans le département de la Charente, composé de petites plaines agricoles et de basses collines, c’est la luminosité de son ciel.
Elle est faite toute de nuances et baignant d’une douce ambiance ses horizons de vignes traversés par les nombreux méandres du fleuve qui lui a donné son nom et peut-être aussi la nonchalance et la lenteur de son cours; ne parle t’on pas du quart d’heure Charentais ? Ce qui signifie qu’ici, on prend son temps: le temps de vivre et de rêver, chose devenue rare de nos jours.

Les destinations Voir la carte

La Charente

Nos destinations

Randonnée à Edon
Randonnée à Edon

Le village d'Edon se trouve en Charente à deux pas de Villebois-Lavalette à la limite du département de la Dordogne ce qui donne au parcours de cette randonnée un air de Périgord. Les villages ne manquent pas de charme. Falaises, belle rivière, moulin, ancienne voie ferrée et bel environnement sont au programme.

Les thermes de Chassenon
Les thermes à Chassenon

Au nord-est de la Charente se trouve un site remarquable, sorti de terre et que l’usure du temps n’a pas l’air d’avoir altéré. C’est sur la commune de Chassenon, au cœur du «Pays de la Météorite» que les vestiges de l’ancien lieu de culte de Cassinomagus, ensevelis sous la végétation furent exhumés dès le XIXème S.

Tourneur sur bois
Tourneur sur bois

C'est tout prés d'Aubeterre-sur-Dronne que nous sommes allés à la rencontre d'un artisan en métier d'art: Bernard Termenière. Bernard exerce son savoir-faire et sa passion dans un petit atelier situé à Rouffiac; à coté de son lieu de travail vous trouverez aussi une petite boutique ouverte à l'année.

Villebois-Lavalette
Visiter Villebois-Lavalette

Nous vous entrainons dans le sud-est de la Charente, à Villebois-Lavalette, aux confins du Périgord, juste en–dessous d’Angoulême, où nous avons découvert, une jolie citadelle perchée sur un promontoire et dont la silhouette se profilait à l’horizon sur le beau ciel lumineux de La Charente.

Les charentaises
Les Charentaises

C’est en discutant avec le sympathique maire de Villebois-Lavalette que nous avons pris connaissance de la dernière entreprise confectionnant encore des pantoufles charentaises dans le département de La Charente. Villebois qui fut longtemps le centre historique de la fabrication de cette fameuse pantoufle.

Eglise d'Aubeterre-sur-Dronne
Visiter L'église d'Aubeterre

Quel lieu étrange et presque inquiétant que cette église Saint-Jean d’Aubeterre-sur-Dronne au sud-est de La Charente et aux confins du Périgord. Vous la découvrirez en haut du pittoresque village classé parmi les plus beaux de France, mais ne cherchez pas son clocher pour vous guider car cette église n’en a point.

Producteur laitier
Producteur laitier

Non loin du petit village de Blanzaguet-Saint-Cybard en Charente, nous avons découvert un élevage de vaches laitières où le lait est transformé en différents produits, tous plus délicieux les uns que les autres. Nous avons succombé et nous sommes repartis les bras chargés de beurre, fromage, yaourts, flans, cannelés.

Village de Charmant
Visiter Charmant

C’est entre Villebois-Lavalette et Montmoreau-st-Cybard, au sud-est de La Charente que vous pouvez dénicher le hameau de Charmant, placé sur une petite hauteur, sous la protection de sa belle église romane au clocher octogonal et de son ancien château Templier.

Blanzaguet-Saint-Cybard
Le village de Blanzaguet

Presque dans Le Périgord mais encore dans La Charente se trouve le petit village pittoresque de Blanzaguet-St-Cybard, groupant ses grosses demeures charentaises autour de son église paroissiale datant du XIIème et classée Monument historique depuis 1920.

Un département paisible

Ici, les hivers sont doux et les étés chauds sont propices à la maturation du raisin et à la fabrication du Pineau et des eaux-de-vie de Cognac qui font la réputation de cette région.

Le Cognac

La Charente et Le Cognac: c’est une vieille histoire qui remonte au XVIIe, époque à laquelle les vignerons Charentais, conscients de voir leur production viticole se dégrader, eurent l’idée de se mettre à la distiller et à faire vieillir en fûts de chênes, issus exclusivement de bois du Limousin, ces eau-de-vie ainsi obtenues. Le Cognac était né et sa notoriété enrichît alors toute la région.

Le Pineau

Pour le Pineau des Charentes, c’est une autre histoire: elle serait attribuée à un vigneron Charentais qui aurait, par erreur, versé du jus de raisin dans une barrique contenant encore de l’eau-de-vie, découvrant ainsi, quelques temps plus tard, la qualité de ce breuvage accidentel; le Pineau, contrairement au Cognac est un vin liquoreux et fruité qui se boit en apéritif ou en vin de dessert.

Cette région si paisible de La Charente, lieu de jonction entre Le Nord et Le Midi a pourtant connu pendant près de deux siècles des affrontements entre catholiques et huguenots puis entre Anglais et Français.

Un accès à l'Océan

Le fleuve Charente constitua longtemps la principale voie de communication entre le centre de La France et la côte atlantique. Les «Gabarres», longues embarcations à fonds plats transportaient le sel et les poissons de l’Océan vers les terres et redescendaient le fleuve chargées des produits Charentais (Cognac, papier, pierres de taille…).
De nos jours, des croisières fluviales sont organisées sur les eaux vertes et profondes du fleuve, faisant découvrir les villes qui en jalonnent ses rives ombragées et verdoyantes.

La charente

Les églises romanes

De nombreux hameaux éparpillés un peu partout dans la campagne portent de drôles de noms: «Chez Grassin», «Chez Loiseau», «Chez Denis» et les fermes y sont basses et recouvertes d’immenses toits de tuiles.
La ligne d’horizon est entrecoupée d’innombrables églises romanes qui ponctuent de leurs clochers ces paysages Charentais au doux relief où le travail humain est partout présent: champs labourés, grasses prairies, cultures maraîchères et céréalières, vignoble… (le Charentais est peut-être lent mais pas fainéant !).

Paisible paysage charente

La mythique Charentaise

Et puis… Il y a la Charentaise (ne parlons pas de l’Angoumoisine ou de la Cognaçaise) mais de la confortable pantoufle, inchangée depuis le XVIIe et qui sied aussi bien au pied droit qu’au pied gauche et puis, «pantoufler» en Charente, n’est-ce pas une chance ?

La carte de la zone

Chaque ballon est un lieu à visiter ou une randonnée - Cliquez...

Randonnées
Producteurs
Artisans
Adresses
Tourisme
Solidaire

Contact

La newletter des Flâneurs

Nous vous invitons à rester au courant de l'actualité du Guide du Flâneur.

Je m'abonne

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/01/2020